L’Eglise Saint Monon

Que l’on vienne de Verviers ou de Liège, l’église de Goffontaine, ou plutôt de Peléeheid dresse son élégante et fine silhouette sur un éperon rocheux, dégagé de toute parts.


Véritable centre du panorama, l’église est un bel édifice de style roman dû, comme l’église de Cornesse, à l’architecte L. Monseur. Cette église fut bâtie de 1889 à 1891 sur des terrains gracieusement cédés à la fabrique d’église par la famille Rulh. L’adjudication des travaux avait eu lieu le 9 mai 1889, au profit de l’entrepreneur J. Randaxhe, de Nessonvaux. Le coût total de la construction s’éleva à 32.323 francs 38 centimes.


Cette église est toute simplette. Les murs sont en moellons de la localité (grès houiller) et en pierres de taille provenant de Chanxhe, près de Poulseur.


L’ensemble se compose de trois nefs, d’un cœur assez grand, d’un jubé et de deux sacristies. Le tout est bien proportionné; sous le jubé, le parvis d’entrée est surmonté de la tour ou il n’y a qu’une cloche. L’intérieur est simple, un peu lourd, en raison du style roman.

Peu d’ornements et de garnitures. L’Eglise possède une belle statue en bois de saint Monon qui en est un des Saints Patrons.

Bien que ce soit au Sacré-Cœur qu’est dédiée l’église de Goffontaine, elle ne lui fut pas consacrée. Elle est plus connue sous le nom d’église Saint-Monon ou de Peléeheid.


Extrait de l’article d’Alexis DOHOGNE


Pour en savoir plus, lire « Pepinster ma commune », Volume N°1

Adressez-vous à la CCJ

Rue la Nô

4860 Pepinster